Antoine de Rivarol

Origem: Wikiquote, a coletânea de citações livre.
Ir para: navegação, pesquisa
Antoine de Rivarol
Antoine de Rivarol
Antoine de Rivarol em outros projetos:

Antoine de Rivarol (26 de junho de 1753, Bagnols, Languedoc - 11 de abril de 1801), foi um escritor francês.



  • "Nada é tão horrível quanto ser rico sem virtudes".
- Rien de si affreux que d'être riche sans vertus.
- Pensées inédites de Rivarol‎ - Página 12, de Antoine Rivarol - Publicado por Impr. de J.-A. Boudon, 1836 - 235 páginas
- Il y a quelque chose de plus haut que l'orgueil, et de plus noble que la vanité, c'est la modestie ; et quelque chose de plus rare que la modestie, c'est la simplicité.
- "Discours préliminaire du Nouveau dictionnaire de la langue française: première partie : de l'homme, de ses facultés intellectuelles et de ses idées premières et fondamentales ; suivi de De l'universalité de la langue française : sujet proposé par l'Académie de Berlin en 1785"‎ - Página 171, Antoine de Rivarol - chez Cocheris, 1797 - 240 páginas
  • "Os meios que tornam um homem susceptível de fazer fortuna são os mesmos que o impedem de a gozar"
- les moyens qui rendent un homme propre à faire fortune sont les mêmes qui l'empêchent d'en jouir.
- De l'homme, de ses facultés intellectuelles, et de ses idées premières et fondamentales par A.C. Rivarol. Suivi de son Discours sur l'universalité de la langue française‎ - Página 187, Antoine Rivarol (comte de.) - 1800 - 40 páginas
- L'homme modeste a tout à gagner, et l'orgueilleux a tout à perdre: car la modestie a toujours affaire à la générosité, et l'orgueil à l'envie.
- Esprit de Rivarol - Página 63, Antoine de Rivarol - Impr. H. Perronneau, 1808 - 258 páginas
  • "Mas a vaidade está funcionando: ela tem um olhar que implora os olhos e as mãos que chamam à atividade: o dono também é favorável aos seus impérios em que o orgulho é fatal; é social; com ela é mais feliz do que com o orgulho, porque é raro não ficar feliz com algo que é vaidoso."
- Mais la vanité est ouvrière: elle a un oeil qui mendie les regards et des mains qui appellent l'industrie: elle est dono aussi favorable aux empires que l'orgueil leur est funeste-; elle est plus sociale; elle fait plus d'heureux que l'orgueil; car il est rare de n'être pas heureux d'une chose dont on est vain.
- Discours préliminaire du nouveau dictionnaire de la langue Française - Volume 1 - Página 171, Antoine de Rivarol - 1797